Humanisme-Ecologie-République

Humanisme-Ecologie-République

La Rochelle : 17 décembre fin de travaux pour les ciments Holcim

MG_3702.jpg
Le 17 décembre prochain les travaux de construction de l’unité de broyage de clinker espagnol et de laitier Danois (*) Holcim pour la fabrication de ciment au Grand Port maritime de La Rochelle seront terminés.

Le chantier d’une durée de 33 mois concerne un investissement total de 70 millions d’euros pour moins d’une vingtaine d’emplois.

Cette unité – 4 silos d’une hauteur de 66 mètres, 1 broyeur d’une hauteur de 38 mètres, d’une cheminée d’évacuation d’une hauteur de 71 mètres – dont l’implantation se situe sur 4 hectares au terminal de l’anse Saint-Marc a suscité un très lourd contentieux qui a réunis riverains et associations de protection de l’environnement face au groupe cimentier.

Toutes les procédures ne sont d’ailleurs pas arrivées à leur terme.

Deux recours de l’association MAT-Ré sont pendants devant le tribunal administratif de Poitiers,

-      l’un concerne des manquements à la directive Oiseaux à proximité d’une zone Natura 2000

-      l’autre touche à l’insuffisance d’information fournie aux habitants résidant proche du site au moment où la Ville de la Rochelle a accordé le permis de construire initial.

Enfin une 3ème procédure est en cours pour présomption d’entrave imputée à Patrice Raffarin –   maire de Rivedoux – à propos de laquelle le Président de MAT-Ré, Frédéric Jacq,  a déclaré «nous avons la preuve que le certificat d’affichage obligatoire concernant l’enquête publique, daté du 11 mars 2010, n’a été adressé à la préfecture par la mairie de Rivedoux que près d’un an plus tard et postérieurement à l’autorisation préfectorale d’exploiter délivré à l’entreprise Holcim

Il faut noter également que les procédures de certification CE et de normalisation NF de l’unité ne sont pas encore lancées. Celles-ci ne peuvent être réalisées qu’après les essais en charge du broyeur.

L’association MAT-Ré malgré la proximité de la fin de chantier ne désarme pas et continue de croire à la possibilité de contraindre juridiquement les Ciments HOLCIN à renoncer à l’exploitation de l’Unité.

Pour justifier sa position l’association avance les arguments suivants :

Au plan économique et social

L’unité qui n’emploierait un peu plus de 10 salariés déstabiliserait un marché du ciment tendu – des fermetures de sites sont déjà annoncées en France –  et la Région Poitou-Charentes compte déjà 3 cimenteries. Le seul véritable gagnant de l’opération est la multinationale suisse qui, à la faveur de l’implantation de cette unité importatrice de clinker, verra diminuer sa taxe carbone.   

Au plan écologique

Outre les émissions de micropoussières, avec leur impact sur la santé des habitants, rejetées dans l’atmosphère – N02, S02, métaux lourds, plus de 50 tonnes par an – sont dénoncés le trafic routier – 300 camions par jour en zone urbaine à l'ouest de La Rochelle et sur la rocade – ainsi que la consommation d’eau de ville de 70000 mètre-cubes dans une région  régulièrement touchée par la sècheresse.

Une fois de plus les productivistes-croissantistes obsessionnels ont imposé leur choix, l’installation devrait ramener un plus de trafic  au PORT ATLANTIQUE DE LA ROCHELLE qui escompte franchir la barre des 9 millions de tonne en année pleine.

Tout cela vaut-il le prix qu'il faudra inévitablement payer en réelles menaces sur la santé et la qualité des paysages, les pollutions sonores, les atteintes aux écosystèmes marins – biodiversité et faune marine –, ainsi que la destruction prévisible à terme des métiers traditionnels de l’ostréiculture, la mytiliculture et de la pêche dans les pertuis charentais.

La réponse est NON !

Ce projet d’implantation d’une cimenterie en limite de ZONE NATURA 2000, dans l’enceinte même du futur parc marin des Pertuis, à proximité d’un site classé – inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO – et des plus belles plages de l’île de Ré est une insulte au bon sens économique, social, esthétique et écologique.

Honte à ceux qui en ont été les promoteurs aveugles et honneur à ceux qui continuent de se battre contre eux.

 

Source :

http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/sauvons-nos-pertuis-charentais-non-%C3%A0-la-cimenterie-holcim-du-port-atlantique-la-rochelle-face-%C3%A0-l-%C3%AEle-de-r%C3%A9

Site commun Association MAT-Ré et collectif NUB :

http://www.nub71.com/

Plus :

http://www.lemarin.fr/articles/detail/items/port-de-la-pallice-demarrage-en-decembre-2013-de-la-cimenterie-holcim.html

http://poitou-charentes.france3.fr/2013/05/20/cimenterie-254569.html

http://www.sudouest.fr/2013/10/11/derniere-ligne-droite-pour-holcim-1195707-1391.php



21/10/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 616 autres membres