Humanisme-Ecologie-République

Humanisme-Ecologie-République

Rémunération: Cinq patrons français ont touché plus de 10 millions d'euros en 2015

2f780f0885dc3e06fd1d5a7892a8d16a-627x418.jpg

Une liasse de billets de 100 euros - LODI FRANCK/SIPA

Une première en dix ans...

Pour la première fois depuis dix ans, cinq patrons des 120 plus grandes entreprises françaises (SBF 120) ont vu leur rémunération dépasser les 10 millions d’euros en 2015. Telle est l’observation formulée dans un rapport du cabinet de conseil Proxinvest.

En première position, le directeur général de Sanofi, Olivier Brandicourt, avec 16,8 millions d’euros, dont 7,2 millions de « « primes de bienvenue » octroyées sous la forme d’indemnités et d’actions gratuites de performance », précise Proxinvest dans un communiqué.

cover-r4x3w1000-578e2e2edc03c-pharmacie.jpg

Sanofi: le laboratoire qui a conçu produit et vendu la Dépakine

Gilles Gobin, Carlos Ghosn, Bernard Charlès et Jean-Pascal Tricoire

Vient ensuite Gilles Gobin, fondateur de Rubis, avec 16,4 millions d’euros, suivi par Carlos Ghosn, président de Renault et Nissan, avec 15,6 millions d’euros. Bernard Charlès, directeur général de Dassault Systèmes, voit lui « sa rémunération totale augmenter de 31 % » et atteindre 14,1 millions d’euros. Jean-Pascal Tricoire, PDG de Schneider Electric, ferme le Top 5 avec ses 10,4 millions d’euros gagnés en 2015.

De manière générale, le rapport révèle que les patrons des SBF 120 ont vu leur rémunération augmenter en moyenne de 20 %.

La rémunération des dirigeants en 2015 atteint ainsi en moyenne 3,5 millions d’euros pour les Présidents exécutifs du SBF 120, quand celle des Présidents exécutifs du CAC 40 atteint, elle, 5 millions d’euros, soit une hausse de 18 %.

 « Les performances économiques observées en 2015 semblent justifier certaines réserves sur l’ampleur de l’augmentation et sur les niveaux observés », souligne, enfin, le cabinet, ajoutant : « l’indice CAC 40 aura vu des performances contrastées en son sein. Globalement, il aura grimpé de 8,5 % en 2015, le chiffre d’affaires cumulé aura baissé de 3 %, le résultat opérationnel cumulé de 7 % et les bénéfices nets cumulés de 11 %. »

 

Sources

images 20 minutes.png

http://www.20minutes.fr/economie/1959779-20161110-remuneration-cinq-patrons-francais-touche-plus-10-millions-euros-2015

20 Minutes avec agence Publié le 10.11.2016 à 18:19 Mis à jour le 10.11.2016 à 18:19

Le Point de vue d’HER 558217_611066385602792_694465029_n.jpg

Vous avez bien  lu : « cinq patrons des 120 plus grandes entreprises françaises (SBF 120) ont vu leur rémunération dépasser les 10 millions d’euros en 2015 ».

Premier de la classe, le directeur général de Sanofi, olivier Brandicourt, qui a perçu16, 8 millions d’euros, dont 7,2 millions de « primes de bienvenue ».

Deuxième,  Gilles Gobin, le fondateur de Rubis, avec 16,4 millions d’euros,

les-administrateurs-independants-de-renault-font-corps-avec-carlos-ghosn.png

Troisième, Carlos Ghosn, président de Renault et Nissan, à 15,6 millions d’euros. 

Quatrième, Bernard Charlès, directeur général de Dassault Systèmes, « sa rémunération totale a augmenté de 31 % » pour  atteindre 14,1 millions d’euros

Cinquième au podium de l’indécence, Jean-Pascal Tricoire, PDG de Schneider Electric, qui n’a gagné en 2015 que 10,4 millions d’euros.

En moyenne les dirigeants des SBF 120 ont vu leur rémunération augmenter de 20 %. Je le dis à ces niveaux de rémunération ce n’est rien moins que du vol pur et simple.

On pourrait à bon droit se demander pourquoi dénoncer cette réalité en prenant  le risque d’être montré du doigt et de passer pour quelqu’un d’haineux, d’envieux, de sectaire, de populiste. Après tout « ces messieurs ne font-ils pas la richesse de notre pays ? ».

La richesse de notre pays ? La richesse de leur caste peut être pas celle des millions de Français qui vivent sous le seuil de pauvreté.

15618837.jpg

Pas les milliers de ceux qui aujourd’hui sont menacés d’expulsion de leur logement faute de pouvoir payer leur  loyer à la fin du mois.

Pas les « sans dents », ceux qui aujourd’hui néglige leur santé et celle de leurs enfants parce qu’ils n’ont tout simplement pas les moyens.

Depuis 2012, le salaire minimum brut mensuel a augmenté de 39 euros et au 1er janvier 2016 le smic est passé de 9,61 à 9,67 euros bruts de l'heure. Soit une hausse de 9,10 euros par mois  par rapport à 2015

Faut-il rappeler  qu’en 2015, les pensions de base ont été généreusement revalorisées de 0,1 % et que les complémentaires Agirc et Arrco n’ont pas bougé d’un fifrelin ?

XVMf8e0d4f0-a24a-11e5-8358-4c13e02ee3e2.jpg

Populiste oui ! Insoumis oui encore !

Comment accepter qu’un homme puisse recevoir en échange de ses services à quelle qu’entreprise que ce soit l’équivalent de 930 fois le SMIC annuel. Oui 930 fois le SMIC annuel ! Faites les calculs !

A ce rythme  il ne faudra pas s’étonner qu’un déchainement de violences sociales se produise dans le Pays.

"Un an après le 13-novembre, je mesure les interrogations qui traversent nos sociétés. Elles sont inquiètes. Nous leur devons la vérité. Oui, le terrorisme nous frappera encore. Mais, oui, nous avons en nous toutes les ressources pour résister et toute la force pour vaincre. Nous, Européens, vaincrons, le terrorisme islamiste", déclare aujourd’hui notre 1er Sinistre dans une tribune publiée de concert par El Pais, La Republicca, The Guardian, Le Soir, La Tribune de Genève et Die Welt.

7782673240_jean-marc-ayrault-francois-hollande-et-manuel-valls-a-l-elysee-le-12-mars-2016.jpg

Tout cela n’est que gesticulation préélectorale et propagande. 

Manuel Valls, pire que la menace terroriste est la révolte des « privés de moyens de vivre une existence décente et si possible plus confortable », qui gronde et ne demande qu’à se déchainer.

Voilà où est la priorité, bien sur que la sécurité doit être assurée mais revenez sur terre et cesser de jouer les matamores.

Plus personne ne croit à vos coups de menton mussoliniens. Et surtout arrêtez de croire ceux qui vous voient en futur successeur de François Hollande.

Le PS et tous ceux qui ont eu de près ou de loin contact avec ce gouvernement de menteurs et de traitres à la gauche républicaine sont désormais disqualifiés.

De grâce, si vous le pouvez encore, rendez, avant votre départ, un service à la France : occupez-vous de ses vrais problèmes !.

Bernard FRAU

téléchargement.jpg

15618841.jpg



12/11/2016
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 609 autres membres