Humanisme-Ecologie-République

Humanisme-Ecologie-République

Notre-Dame-des-Landes: Ségolène Royal appelle à «arrêter les frais»

PROJET D'AEROPORT La ministre de l'environnement s'est de nouveau exprimée sur le sujet, dans le JDD...

 

Ségolène-Royal4.jpg

La ministre Ségolène Royal

Une nouvelle sortie qui risque de faire grincer des dents. Interrogée dans le Journal du Dimanche, Ségolène Royal juge qu’il « vaut mieux arrêter les frais » à Notre-Dame-des-Landes. Elle estime qu’un abandon du projet actuel du transfert de l’aéroport permettrait une évacuation pacifique du site occupé par ses opposants.

 « Est-il pertinent de faire prendre des risques pour une infrastructure inadaptée, comme l’ont dit les experts indépendants ? N’y a-t-il pas actuellement d’autres priorités pour la nation » ?, interroge la ministre de l’Environnement. « Je comprends l’exaspération devant l’occupation illégale du terrain, mais ma conception de l’Etat est qu’il doit être médiateur et aider chaque partie à sortir des postures », poursuit Ségolène Royal.

 « Les élus locaux ne veulent pas perdre la face, c’est compréhensible. Mais le résultat du référendum, positif pour eux, leur permet justement de prendre acte de cette caution tout en reconnaissant que devant le blocage sur le terrain, il vaut mieux arrêter les frais. L’évacuation se ferait alors pacifiquement », déclare-t-elle.

« Imaginons qu’il y ait mort d’homme »

La ministre, défavorable de longue date à une expulsion par la force des zadistes occupant le site de l’aéroport, franchit un pas de plus dans son opposition au Premier ministre Manuel Valls, qui a assuré mardi que l’évacuation des occupants du site « se fera (it) » dès « cet automne », malgré « des craintes de violences ».

« Imaginons seulement qu’il y ait mort d’homme, parmi les forces de l’ordre ou du côté des manifestants. Ce serait gravissime ! », prévient encore Ségolène Royal, rappelant le décès du jeune écologiste Rémi Fraisse lors d’un affrontement avec des gendarmes sur le chantier du barrage de Sivens en octobre 2014.

Colère des collectivités

En début de semaine, des propos de la ministre avaient suscité la colère des 22 collectivités engagées financièrement dans le projet. « Nous appelons clairement le Président de la République et le Premier ministre à recadrer Mme Royal qui ne peut impunément bafouer leur autorité et mépriser les citoyens concernés qui ont voté le 26 juin et qui attendent le respect de la loi et de la démocratie. C’est désormais l’autorité non seulement sur la ZAD mais aussi au sein du gouvernement qui est en jeu. »

 

remi-fraisse-11292736iyral_17132.jpg

Rémy Fraisse décédé à Sivens  

Source

  

20 Minutes avec AFP Publié le 16.10.2016 à 11:09 Mis à jour le 16.10.2016 à 11:09

//www.20minutes.fr/nantes/1943255-20161016-dame-landes-segolene-royal-appelle-arreter-frais

Lire aussi

 Ségolène Royal toujours opposée à une évacuation de la ZAD par la force

//www.lejdd.fr/Societe/Royal-sur-Notre-Dame-des-Landes-Il-vaut-mieux-arreter-les-frais-817291#xtor=CS1-4



16/10/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 609 autres membres