Humanisme-Ecologie-République

Humanisme-Ecologie-République

Lettre ouverte au futur ex-président de la République

francois-hollande-le-14-octobre-2016-a-l-elysee-a-paris_5726185.jpg

Ce samedi à l’occasion d’une cérémonie d'hommage aux victimes civiles, handicapées ou malades de la Seconde guerre mondiale, vous vous êtes encore fendu d’un plaidoyer pour ce que vous appelez le "modèle social" français, ce "pilier de la République", comme il le qualifie.

 

En préambule de allocution, vous adressant aux personnalités présentes au Palais de Chaillot, là même où il y a 68 ans était adoptée la Déclaration universelle des droits de l'Homme, vous avez a tenu à préciser, peut être rendre encore plus de gravité à la cérémonie "Nous sommes rassemblés pour rendre à la lumière des existences sur lesquelles la société avait préféré jeter l'éteignoir".

 

Puis, avec l’air contrit que nous vous connaissons bien maintenant, vous avez cru, moralisateur, devoir ajouter : "L'hommage que nous rendons aujourd'hui aux personnes handicapées ou malades abandonnées sous l'Occupation nous rappelle à notre premier devoir, un devoir de vigilance, face aux souffrances qui ne se voient pas, aux victimes que l'on n'entend pas, aux douleurs auxquelles on ne pense pas".

 

Pas mal pour quelqu’un dont on dit que dans l’entre-soi des bobos parisiens vous dénommiez en ricanant les pauvres et les précarisés comme « les sans dents ».

10659322_10201567084819363_5908409721321573404_n.jpg

"Cette responsabilité a un nom dans la devise de la République: le nom de fraternité", avez-vous également déclaré M. Hollande.

De quelle fraternité parlez-vous monsieur le Président (moi je) de celle des nouveaux bourgeois soi disant ouverte tolérante et fraternelle qui sans état d’âme a, sous votre quinquennat et avec votre assentiment, accompagné le capitalisme financier le plus dur et le plus inhumain  la casse précisément de notre modèle social républicain.

 

Modèle social républicain français  qui je reprends les termes de votre discours est censé permettre, "d'unir notre société", " de faire face aux accidents de la vie qui peuvent toucher toutes les familles", "qui unit les générations, les plus jeunes avec les plus âgés", et " qui unit les individus quelles que soient leurs positions dans la société".

 

Etes-vous sourd êtes-vous aveugle Monsieur le Président ? Etes-vous à ce point sous l’influence des lobbies anglo-saxons, de cette économie libérale mondialisée et de cette Amérique qui se moque de ses pauvres et de ses vieux comme du dernier bouton de sa première barboteuse ?

 

N’entendez-vous pas la complainte des victimes innocentes de cette « machine à emboutir » qui avec violence, écrase tout ce qui n’est pas de son clan, le vôtre et celui de vos amis, en particulier ceux qui se sont commis dans vos gouvernements et ceux de la cour « people » qui vous accompagnent et dont vous semblez particulièrement apprécier les faveurs.

En d’autres temps des têtes au bout de pics circuleraient sous les fenêtres des « Grands de la France du Dessus ».

Prenez garde à force de discours lénifiants non suivis d’actions correctives pour soulager le fardeau des plus démunis, la rage pourrait bien prendre le pas sur le calme.  Six mois c’est court mais c’est long aussi !

 

Dans ce monde que visiblement vous avez appris à ne plus connaître, on survit comme on peut, on se prive souvent, trop souvent. Les bons alimentaires de la Mairie sont les bienvenus, mais quelles blessures à la dignité de celui qui doit payer les commerçants avec ces bons affichant ses difficultés devant tout le monde. Combien sont-ils qui le soir, alors que les lumières sont éteintes, pleurent dans le silence leurs difficultés à nourrir leurs enfants et à leur permettre d'être comme les autres !

 

Monsieur le Président je sens votre envie de me dire : cher ami vous exagérez, ce que vous me décrivez c’est Zola. Non la France ça n’est pas Zola et le procès que vous me faite est injuste et blessant.

 

Monsieur le Président, que je ne compte pas au nombre de mes amis, savez-vous qu’à la rubrique faits divers de son quotidien Paris-Normandie  a rapporté que le samedi 3 décembre vers 16 heures, à Rouen, dans notre Pays la France, dont vous faites l’éloge du model social, a été découvert le corps sans vie d’un Homme.

 

L’article indique que cet être humain s’était confectionné un abri de fortune rue des Petites Eaux du Robec sous un pont de la rocade de la rocade nord-est de Rouen.

 

Les riverains n’ignoraient pas la précarité des conditions de vie de cet homme, ont-ils fait en sorte de s’appliquer à faire vivre concrètement ce modèle social « qui unit les individus quelles que soient leurs positions dans la société » ?

Fraternité dites-vous, mais pour qui prenez-vous le Peuple de France ?

Les services sociaux de la Ville socialiste de Rouen ont-ils été alertés ?

On peut largement en douter, l’homme est décédé sur place, dans son sommeil, il y a deux mois et sa mort, selon les médecins, serait d'origine naturelle.

bd468809d2676992f5b45bd4415f2260_l.jpg

 

Alors Monsieur François Hollande « Fraternité », « Solidarité », « Liberté », « Egalité », « Respect de la dignité des êtres Humains », lors des 10 premiers mois de l’année 2016, trois cent cinquante êtres Humains sont morts dans la rue en France !

Il aurait été facile de faire le décompte sur la durée totale de votre quinquennat. Nous  vous laissons, face à votre conscience, d’y procéder

Mais de grâce, Monsieur François Hollande, cessez donc de tenter de nous embrouiller, votre quinquennat n’est que l’histoire de vos reniements et de ceux du Parti Socialiste que vous avez longtemps trop longtemps dirigé. Elle est aussi celle de la réussite des nouveaux Rougon-Macquart cette nouvelle classe qui pratique l’entre soi et l’indifférence crasse vis-à-vis des pauvres « sans dents »

Vous n’êtes pas de cette gauche qui a fait le Front Populaire et qui le refera demain.

Tachez donc de profiter, vous dont je ne crois pas que vous aillez beaucoup travaillé, de la belle retraite que les Français pauvres vont généreusement vous payer.

Bernard FRAU

téléchargement.jpg

 



10/12/2016
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 613 autres membres