Humanisme-Ecologie-République

Humanisme-Ecologie-République

Les agriculteurs bios ne fêteront pas noël.

A Monsieur Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture, Ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt,

 

Monsieur le ministre,

 

Le paiement des aides à l'agriculture biologique accuse un retard important mettant gravement en péril nombre d'exploitations agricoles.

 

La croissance de l'agriculture biologique est sans précédent en 2015 et en 2016. Les citoyens et les consommateurs s'en réjouissent avec nous et avec vous pour une planète plus vivable.

 

Vous aviez fait, à raison, de la politique en faveur de l'Agroécologie une de vos principales priorités, et du plan Ambition bio un axe fort. Mais aujourd'hui comment allons nous tenir devant un tel décalage entre les engagements pris d'un côté et la réalité que nous vivons de l'autre ?

 

Aucune ATR (Avance de trésorerie) bio ne devrait être versée avant la fin de l'année, absence qui s'ajoute aux retards de paiement du solde des aides bios 2015 ainsi qu'au futur règlement, aléatoire et tardif de plus de deux ans, des mesures agro-environnementales et climatiques (Maec).

 

Les problèmes de trésorerie qui en découlent dans les fermes sont souvent intenables : les banques n'ont plus confiance dans les engagements de l’Etat.

Sans versements d'ici à la fin de l'année, la situation deviendra critique pour beaucoup d'entre nous. Nous n'avons pas besoin d'explications supplémentaires quant aux dates déjà annoncées mais changeantes ni d'un étalage des problèmes techniques (logiciel informatique, anticipation des montants) et humains que vous rencontrez. Nous avons besoin que vous souteniez l’agriculture biologique en prenant toutes les mesures qui seraient utiles à cet effet. Le cas échéant, les agriculteurs « bio », devront se mobiliser comme ils ont pu le faire par le passé.

C'est pourquoi nous demandons :

Le règlement immédiat du solde 2015

L’instruction rapide des dossiers 2016

La mise en place, avant janvier 2017, d'une ATR 2016

La distribution collective et non individuelle des attestations ddt a destination des banques

Une prise en charge du taux d'intérêt des courts termes bancaires sur présentation des attestations

Le règlement des MAEC 2015 et 2016

La mise en place immédiate de dispositif d'aide ou d'avance pour les fermes en grandes difficultés financières

La mise en place de toutes les mesures d'aides, de compensations ou d'exonérations que vos compétences respectives rendraient possibles notamment pour 2015 et 2016 des charges MSA

Nous sollicitons également par la présente un rendez-vous dans les plus bref délais afin de trouver, ensemble, des solutions satisfaisantes.

Biologiquement,

FRAB-ALPC-410x200.jpg

Dominique Marion, président de la Fédération Régionale de l'Agriculture Biologique Nouvelle-Aquitaine

arton1044-199x158.jpg

Mireille Fontan, présidente du groupement des agriculteurs biologiques de Charente maritime 

copie conforme

Monsieur le président de la Région Nouvelle-Aquitaine, monsieur le directeur régional de l'agence des services de paiement de la région Nouvelle-Aquitaine, aux  préfets départementaux de la région Nouvelle-Aquitaine, aux directeurs des DDTM de la région Nouvelle-Aquitaine 

Source

Paysans bio de l'Estuaire de la Charente

jacques et joceline.jpg

Jocelyne Boulnois et Jacques Maret

Ferme-bio-charente.jpg

http://www.lafermedelalevee.fr/contact/ 


Lire plus :

http://www.lanouvellerepublique.fr/Deux-Sevres/Actualite/Economie-social/n/Contenus/Articles/2016/12/10/AGRICULTURE-Inquietudes-dans-le-bio-2932523 

http://www.aquitaineonline.com/actualites-en-aquitaine/economie-industrie/6711-competitivite-agriculture-bio-nouvelle-aquitaine.html 

http://www.aqui.fr/agricultures/les-bio-se-structurent-a-l-echelle-de-la-nouvelle-aquitaine,12747.html 

http://www.lamontagne.fr/clermont-ferrand/ruralite/2016/11/21/retard-dans-le-paiement-des-aides-de-la-pac-les-agriculteurs-manifestent-ce-mardi-a-clermont-et-lyon_12161962.html

 

http://www.lafranceagricole.fr/actualites/gestion-et-droit/aides-pac-2015-les-syndicats-exasperes-par-les-retards-de-paiement-1,0,1162119553.html 

 

Le point de vue révolté d'HER 558217_611066385602792_694465029_n.jpg

Agriculture_Biologique_2016a-fill-750x400.jpg

Cette affaire de retard de paiement d’argent déjà versé à la France par les instances européennes, selon des accords PAC dûment négociés et validés, est proprement scandaleuse. Tout indique effectivement que « la croissance de l'agriculture biologique est sans précédent en 2015 et en 2016 ». Alors pourquoi ces entraves dont le sens nous échappe

Que veut le Ministre de l’Agriculture ? Quel sont plan véritable ?

Mois après mois, depuis qu’il s’est installé au ministère, Stéphane Le Foll s’est avéré être plus prompt à soutenir les richissimes patrons de l’agro-industrie céréalière polluante et les éleveurs productivistes de la FNSEA, qui nourrissent leurs élevages avec toutes les saloperies possibles dans des conditions abominables.

Stéphane Le Foll veut-il la mort d’une paysannerie courageuse, qui fait comme elle peut avec des moyens qui sont loin, très loin, d’être ceux des amis de Monsieur BEULIN, tout en respectant la terre, les consommateurs et les bêtes lorsqu’ils en élèvent?

Demain, Stéphane Le Foll, ne pourra pas dire qu’il ignorait la détresse de ces Paysans qui sont en situation d’être « interdit bancaire » parce que leur compte à la banque est à découvert et que ce découvert est inférieur au montant des primes que l’Etat ne leur a pas versé.

Vous ne pourrez pas, Monsieur le Ministre, vous carapater j’étais il y a environs un an dans votre bureau avec l’un de ces malheureux.

Qu’avez-vous fait ?

Oui ce jour là de belles promesses, mais depuis rien de concret, rien de sonnant et trébuchant.Nous avons mis du temps à comprendre que votre bande soi disant de gauche cultive l’entre-soi avec ceux de la France du dessus et qu’elle se fout bien de la France du dessous et encore plus de celle du sous-sol.

Quoi qu’il en soit cet argent est un dû qu’il faut payer capital et intérêts !

Prenez soin de vous y atteler  très rapidement, Monsieur Le Foll, car ces paysans n’auront bientôt plus rien à perdre.La situation d’urgence le justifie gravement.

Salutations tout juste respectueuses.

Bernard FRAU

téléchargement (1).jpg

 



13/12/2016
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 609 autres membres