Humanisme-Ecologie-République

Humanisme-Ecologie-République

Hillary Clinton juge le directeur du FBI responsable de sa défaite

 

media_xll_9279647.jpg

 © photo news.

La candidate démocrate malheureuse à l'élection présidentielle Hillary Clinton a estimé dans un entretien téléphonique avec plusieurs donateurs de sa campagne que James Comey, le directeur du FBI, est le responsable de sa défaite.

"Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles une élection comme celle-ci n'est pas couronnée de succès, mais notre analyse est que le courrier envoyé par Comey a fait resurgir des doutes non fondés et a mis un terme à notre état de grâce", a-t-elle expliqué selon un donneur qui a relayé ses propos au New York Times.

Hillary Clinton a expliqué aux contributeurs de sa campagne qu'elle disposait d'un avantage dans plusieurs Etats-clés, mais que les soupçons lancés par M. Comey ont fait fondre l'avantage dont elle disposait selon les enquêtes d'opinion.

Hillary Clinton juge également que la deuxième lettre envoyée par James Comey a provoqué encore plus de dégâts. Sa campagne avait déjà indiqué que les conclusions de l'enquête, qui ne recommandaient pas de poursuivre Mme Clinton mais faisaient état d'une "grave négligence", avaient surtout eu une influence sur les électeurs ne faisant pas confiance à la démocrate et estimant que le système est "truqué", selon les mots de Donald Trump.

Hillary Clinton avait employé un serveur de mail privé pendant ses quatre années en tant que secrétaire d'Etat, suscitant des doutes sur la sécurité de communications classées.

 

Source

7s7_logo.png
Par: rédaction 13/11/16 - 08h05  Source: Belga

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/2977337/2016/11/13/Hillary-Clinton-juge-le-directeur-du-FBI-responsable-de-sa-defaite.dhtml?utm_source=dailynewsletter&utm_medium=email&utm_campaign=20161113&utm_content=weekend

 

 

 

Le Point de vue de HER 558217_611066385602792_694465029_n.jpg

Hillary Clinton s’en prend au directeur du FBI, James Comey, et le rend responsable de la défaite du camp démocrate.

Incorrigible « politichienne, indécrottable irresponsable, la candidate défaite par Donald Trump désigne un bouc émissaire.

Ce n’est pas de sa faute.

Non  ce serait celle d’un fonctionnaire d’état. Hillary n’est comptable de rien dans le naufrage du camp Clinton et du Parti Démocrate.

Est-ce directeur du FBI qui à conduit le 9 septembre, Hillary Clinton s’en prendre aux partisans de son adversaire en qualifiant la moitié de ses électeurs de « panier de gens pitoyables ». « Des racistes, sexistes, homophobes, xénophobes, islamophobes, au choix » ? Les pitoyables gonflés à bloc, se sont déplacés aux urnes en grand nombre.

Est-ce le directeur du FBI qui a utilisé un serveur de messagerie privé découverte à l’occasion des investigations sur l’attaque terroriste du Consulat américain à Bengazi (Libye) le 11 septembre 2012 ? Quatre américains ont perdu leur vie en Libye ce jour là.

Est-ce le directeur du FBI qui n’a pas réussi à mobiliser les partisans de Bernie Sanders et les jeunes de moins de 30ans ? Hillary s’est largement plantée. Les jeunes voulaient l’entendre parler d’avenir. Les partisans de Bernie Sanders voulaient une gauche vivante crédible. ? Ils ont eu Lady Gaga !

Hillary Clinton en apparaissant lors de ses meeting avec à ses côtés des vedettes du star-système, comme Jay-z et Lady Gaga, leur à offert l’image d’une social-démocrate frelatée à 1000 lieues des espérances de ceux qui croient encore au rêve américain perdu au  Chili, au Vietnam, en Afghanistan, en Irak et en Syrie…...

Les électeurs de Jill Stein – écologiste – et Gary Johnson candidats des petits partis sont accusés sur les réseaux sociaux, par les partisans de l’ex-première dame  des US d’avoir participé à faire pencher la balance en faveur de Donald Trump. Susan Sarandon, pro-Stein, est la cible d'une véritable vendetta.

Ces gens là n’ont rien anticipé, ils n’ont rien proposé. Ils n’ont pas de contact vrai avec une société civile qui souffre et doit s’en sortir jour après jour avec le minimum.

la-Fr-va-mieux.jpg

Ils ne valent pas mieux que nos dirigeants, menteurs, hypocrites qui se goinfrent sous les ors de la République et qui piaffent dans les starting- gates  des Présidentielles et Législatives 2017.

Au lendemain de la défaite qui leur pend au nez ils viendront, sociaux démocrates à la sauce Hollandaise et Républicains au vinaigre Sakozien nous expliquer comme Hillary que l’extrême-droite a gagné à cause de « paniers de Français pitoyables, racistes, sexistes, homophobes, xénophobes, et islamophobes », usant d’arguties plus tordues les unes que les autres pour se dégager de  leur immense responsabilité, eux qui sont aux manettes depuis plus de trente ans maintenant .

Bernard FRAU

téléchargement (1).jpg

 

 



13/11/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 613 autres membres