Humanisme-Ecologie-République

Humanisme-Ecologie-République

Fidel Castro: l'humaniste

 

 

Fidel-lHumaniste-1728x800_c.jpg

 

Jour de deuil mondial.

 

Le plus grand révolutionnaire de l’époque moderne est décédé.

 

Celui qui n’a jamais faibli. Celui qui n’a jamais trahi son peuple.

Sankara_Castro_OrdreJoseMarti_86.jpg

Celui qui a combattu toute sa vie pour l’égalité sociale et la justice Celui qui fut l’un des plus grands humanistes de tous les temps Fidel Castro.

 

C’est avec une grande tristesse que j’ai appris son décès.

 

Il avait 90 ans… avec le cœur toujours aussi humain et révolutionnaire qu’il y a 70 ans.

 

Oui, une grande tristesse que son départ !

388789-visite-fidel-castro-libye-81.jpg

 

Le monde aurait eu besoin qu’il reste pour l’éternité comme les Chavez, Kadhafi ou Sankara ! Le monde a tellement besoin de ces Êtres Humains pour contrer l’inhumanité dans laquelle on nous plonge constamment !

cubafidelmandela.jpg

 

Un départ qui sera souligné à travers le monde entier, parce que Fidel Castro a su toucher le monde entier par sa lutte héroïque et son humanisme.

Ses amis se rendront à Cuba pour partager leur douleur avec le peuple cubain.

Les hypocrites suivront.

Et il y aura aussi ce cortège d’imbéciles qui continueront à lui vomir dessus même en ce jour de recueillements.

Ce jour de réflexion devant l’immensité de son legs !

Oui, ces gens ayant le cerveau totalement contaminé par ces décennies de propagande haineuse lui vomiront dessus encore aujourd’hui, et ce, avec la dernière énergie impérialiste. Ils vont nous régurgiter tous ces clichés usés et tant de fois entendus !

Et nos propagandistes médiatiques, eux, sauront-ils au moins se retenir un peu !

Possible que non.

2014-07-12T005736Z_26218795_GM2EA7C0ON501_RTRMADP_3_CUBA-RUSSIA_01-1024x578.jpg

 

Fidel a demandé à être incinéré rapidement. Fidel n’aimait que sa petite personne prenne la place de sa mission. Sa volonté d’avoir son incinération sans tarder est le reflet de l’homme qui a toujours mis la cause avant lui. Il n’y aura pas d’hommage rendu à sa carcasse.

Fidel a non seulement fait la révolution dans son Pays, mais il a su inspirer et épauler de son mieux tous les révolutionnaires d’Amérique latine.

C’est un peu lui à travers cette réunion:


 

Hugo Chávez, Rafael Correa y Aleida Guevara, la fille du Che chantant « Hasta siempre comandante »

 

Fidel est le catalyseur de cette grande amitié qui unit tous ces présidents socialistes et humanistes d’Amérique latine. Ces gens qui ne travaillent pas pour l’église économique, mais pour leur peuple et surtout les plus démunis de partout. Ces gens pour qui la coopération remplace la compétition et l’entraide remplacent la volonté d’écraser les autres.

Fidel para siempre !

 

chavez_castro.jpg

 

On le voit ici, très ému alors qu’il rend un ultime hommage à un de ses plus grands amis.

 

C’est en voyant ces images et cette émotion qu’on peut ressentir l’Humanisme qui se dégage de ces Hommes empreints de socialisme et de profondeur humaine, ces hommes de cœur qui ont donné leur vie pour leur peuple et leur patrie.

À la mi-août les élèves d’une école offraient cette chanson à Fidel pour ses 90 ans.

Aujourd’hui, je crois que le meilleur hommage qu’on peut rendre à cet homme, ce n’est pas par les discours, c’est par la musique.

 

Et comment rendre hommage à Fidel sans aussi penser au Che qui ne quitta jamais ni Cuba, ni Fidel.

 

7785986955_fidel-castro-et-che-guevara-dans-les-annees-1960.jpg

 

Je crois qu’il faut prendre le temps de bien sentir ce grand Homme qui nous quitte en écoutant ces musiques et en regardant ces images [6].

 

C’est avec une grande sincérité que j’offre toutes mes condoléances au peuple de Cuba.

 

Que viva Fidel para siempre!

 

7785986904_le-pape-jean-paul-ii-et-fidel-castro-en-janvier-1998.jpg
 

 

Source

27 novembre 2016 Opinions Réseau International

 

Serge Charbonneau Québec

 

http://reseauinternational.net/fidel-lhumaniste/

 

Le Point de vue d’HER 558217_611066385602792_694465029_n.jpg

 

Fidel Castro est décédé, Il avait 90 ans.

Le grand révolutionnaire qui depuis 70 ans n’a pas cédé un pouce de ses engagements socialistes vis-à-vis de son peuple est parti.

Fidel Castro les révolutionnaires d’Amérique latine à qui il n’a jamais mégoté sa fidélité lui reconnaissent une grande proximité intellectuelle et politique.

Une vision politique toute empreinte de volonté coopérative et d’entre-aide populaire détestant la guerre de tous contre tous  et cette abominable tentation de vouloir à tout prix écraser l’autre.

Ses détracteurs vont nous bassiner et crier fort leur inimitié : «Fidel Castro était l’ami de l’URSS communiste, il fut un dictateur impitoyable ».

Facile, mais le « dictateur » en question s’est-il renié vis-à-vis de son Peuple surtout de ceux qui étaient les plus démunis ?

Qu’en est-il de nos deux deniers présidents français – Français Hollande et Nicolas Sarkozy pour ne pas les nommer – de leurs chefs de gouvernement respectifs et de leurs ministres ?

Ont-ils été des hommes et des femmes moralement intègres au regard de leurs engagements et promesses vis-à-vis du Peuple de France?

Ont-ils été  capables de s’affranchir de la pesante et humiliante soumission à la puissance américaine qui a entrainé notre Patrie dans des guerres où finalement nous n’avions rien à faire ?

Aucun d’entre-eux n’arrivent à la hauteur de la cheville du leader Maximo qui mérite amplement l’hommage qui lui est aujourd’hui rendus par ses frères sud-américains auquel nous nous associons.

Que viva Fidel para siempre!

 

Bernard FRAU

téléchargement.jpg

 



27/11/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 613 autres membres