Humanisme-Ecologie-République

Humanisme-Ecologie-République

Elections départementales 2ème tour : Appel à voter « BLANC »

marseillaise20de20rude.jpg


Dimanche soir le scrutin à peine clos Manuel Valls, s’est précipité devant les caméras pour asséner  aux Français un message dans le but de minimiser la claque que son parti s’est ramassé lors de ce 1er tour des Départementales.

Cette dure réalité, aurait dû s’imposer à lui et l’amener à plus d’humilité. Mais rien n’arrête notre coléreux toréador pipeaulitique de salon.

Avec force coups de menton, ces dernières semaines il avait, tout  excité, mouillé sa chemise au parlement et multiplié les déplacements en province. Pour quel résultat ?

Le Parti Socialiste est crédité d’un score minable, seuls 20% des 51% d’électeurs qui se sont déplacés pour voter lui ont apporté leurs suffrages – à peine plus 10% des inscrits !!! –.

Toute honte bue il a déclaré devant les journalistes: « Moi je ne voulais pas que le FN soit la première formation du pays et je me réjouis que les formations politiques républicaines se soient bien tenues, mais le FN continue sa progression, donc il faut le contenir, il faut le combattre». Et de nous servir le désormais classique appel : «Tous les républicains, et je dis bien tous les républicains font face ce soir à leur responsabilité. J'appelle chacun à adopter une position claire. Et faire voter pour le candidat républicain de gauche ou de droite quand il fait face seul à l'extrême droite».

Vraiment Manuel Valls prend ses concitoyens électeurs pour des jambons – pour rester corrects – sans cervelle!

Comment peut-on après avoir dit pis que pendre de son adversaire républicain au 1er tour d’une élection puis faire comme si de rien n'était au second tour?

A moins que désormais, lors des élections à deux tours, le 1er tour ne soit finalement qu’une « primaire » destinée à départager des bouffons de gauche et des clowns  de droite, en présence d’un parti tiers à éliminer au second tour.

C'est cette incohérence que précisément ceux qui aujourd’hui désertent massivement les urnes reprochent aux candidats du système.

Quelle est cette logique qui au nom de la République et de ses valeurs nous conduirait à faire élire, contre le FN, ceux qui contribuent à le fabriquer en faisant fi des promesses de  campagne et qui une fois en place pratiquent reniement et trahisons multiples des milieux populaires et écologistes ?

En gros Manuels Valls et ses amis, parce qu'ils ont peur de perdre leur fromage, appellent au rassemblement des « forces républicaines de gauche et de droite » pour faire barrage au FN, alors qu’en réalité ils leur demandent de sauver leurs sièges en péril un point c’est tout. « Quoi qu’il arrivera au soir du 2ème tour des départementales la ligne du gouvernement ne changera pas »  a tenu à préciser François Hollande.

Tout cela n'est que manière de reculer pour mieux sauter, car loin de contribuer à affaiblir le FN cette stratégie ne fait en réalité élections après élections que l’enraciner un peu plus sur le terrain.

Cela se vérifie à chaque élection, il est contre-productif de céder à ces admonestations culpabilisantes lancées par les bien-pensants ténors d’un système en bout de souffle, ténors uniquement préoccupés par leurs seuls intérêts personnels au détriment de l'intérêt général. Tout cela est grotesque, abominable et insupportable.

Au contraire, être aujourd'hui  un citoyen authentiquement responsable et républicain consiste plutôt à assumer jusqu'au bout un refus ferme et irrévocable de ce système moribond, d'abord en votant « BLANC » au 2ème tour de l’élection Départementale 2015.

Puis ensuite de s'attacher personnellement à la construction d'un mouvement alternatif incontournable qui s'imposera aux marchands d'illusions qui aujourd'hui nourrissent le FN au lieu de le combattre vraiment.

Que Manuel Valls  se rassure, nous aussi nous aimons la France et la République. Nous aussi nous combattons ceux qui « tiennent des propos homophobes, sexistes » et de même nous combattons tous ceux qui tiennent des propos antisémites, islamophobes, xénophobes, humiliants ou chargés de haine. Le problème c’est qu’il y a ceux qui en parlent pour instrumentaliser et ceux qui, sans ostentation, le font au quotidien.

Dimanche nous invitons tous ceux qui n'en peuvent plus, les abstentionnistes, les déçus de la droite, de la gauche socialiste et des écologistes de gouvernement à voter librement sans état d'âme à voter BLANC. Ainsi ils contribueront à redonner sens à une République actuellement entre des mains qui ne la méritent pas.

 

Bernard FRAU

Délégué Général

Humanisme – Ecologie - République

 

Résultats 1er tour élections départementales 22 mars 

 

 chiffres-ministere-intérieur-départementales-premier-tour-2015.png



23/03/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 613 autres membres