Humanisme-Ecologie-République

Humanisme-Ecologie-République

Donald Trump: la victoire des insoumis

 sans-titre251.png

Donald Trump est devenu cette nuit le 45e Président des Etats-Unis d’Amérique

Très large favorite des sondages, Hillary Clinton, a finalement été très nettement battue par l’homme que la quasi-totalité des médias américains européens ont dénoncé d’une même voix. Donald Trump, après que les voix des grands électeurs se seront exprimées en décembre, s’installera dans le « bureau ovale » à la Maison Blanche.

Au passage les instituts de sondages, les médias traditionnels, la classe « chic » des milieux artistiques, médiatiques et financiers aux comptes en banque bien garnis s’est ramassée une claque gigantesque.

Le résultat était soi-disant joué d’avance.

Hillary Clinton avait pris du large, elle ne pouvait pas perdre, c’est à peine si l’on ne servait pas le champagne ne coulait à l’ouverture des bureaux de vote.

La bande d’imbéciles tellement surs d’eux, au point d’être hors sol, n’ont rien vu venir, les « sans dents » leurs ont remis les pieds sur terre.

Le clownesque candidat – extravagant, grotesque, vulgaire, raciste, macho, homophobe, sexiste, sans expérience politique –, Donald Trump, s’est imposé plus que largement.

Il a gagné au nez et à la barbe de l'establishment.  

Il a gagné face Hillary Clinton financée via sa fondation par les dollars saoudiens et surtout soupçonnée d’atteinte à la sûreté des Etats-Unis à cause de ses transferts illégaux de messages électroniques à travers une boite personnelle

Il a  gagné sur les deux plans de cette élection, celui des grands électeurs et celui du vote populaire. Il fait carton plein.

L’humiliation est totale pour le clan Clinton et le Parti démocrate américain où des manœuvres peu glorieuses ont permis d’écarter le démocrate populiste de gauche Bernie Sander.

Paris, la presse écrite et les chaînes d’information sont sur le cul ! Comme François Hollande qui officiellement s’était prononcé pour la candidate des élites du système américain Hillary Clinton. Il a bonne mine notre Président obligé de présenter aujourd’hui à Donald Trump ses félicitations.

y7KKe-l7M-181x124.jpg

Une fois de plus Moi-Président s’est planté.

Le problème c’est qu’avec lui c’est l’image de la Franc qui en prend un coup et  cela est très mauvais pour les Françaises et les Français.

Poutine lui s’était bien gardé de soutenir la blonde belliqueuse américaine en envoyant des signes à Donald Trump. Pertinent non ?

Faut-il s’inquiéter de cette nouvelle situation ?

A-t-on raison de voir dans cette élection « un monde [qui] s’effondre devant nos yeux » comme l’a indiqué ce matin notre ambassadeur de France aux États-Unis Gérard Araud ?

Sa victoire aujourd’hui et son élection fait de Donald Trump le Président légal et légitimité des États-Unis. Pour le meilleur ? Pour le pire ? A savoir……

Laissons lui le temps de prêter serment le 20 janvier 2017 et après nous verrons.

Bernard FRAU

téléchargement (1).jpg

 



09/11/2016
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 609 autres membres