Humanisme-Ecologie-République

Humanisme-Ecologie-République

CIGéo : François Hollande s’accroche au projet de poubelle nucléaire

L’Elysée a trouvé́ un nouveau bras armé en la personne du député́ de Meurthe-et-Moselle pour relancer le projet.

hollande-macron-3098880-jpg_2723947_652x284.jpg

François Hollande ne veut pas abandonner CIGéo, ce projet d'enfouissement profond des déchets nucléaires (LLA n°1688) à Bure (Meuse). Son introduction par voie d'amendement dans la loi Macron a pourtant été́ retoqué le 5 août par le Conseil constitutionnel pour une question de forme.

A la demande du président, le député́ PS de Meurthe-et-Moselle Jean-Yves le Déaut, partisan du projet, vient d'être mandaté pour le relancer.

L'élu également membre du comité́ de parrainage de l'association pro-nucléaire Sauvons le climat déposera en septembre une proposition de loi en ce sens, conformément à la décision prise par le chef de l'Etat le 8 juillet, la veille de l'adoption de la loi Macron via l'article 49-3, lors d'un conseil de politique nucléaire sur le plan de sauvetage d'Areva.

Pour l'Elysée, le projet inscrit dans la loi de 2006 sur la gestion durable des déchets radioactifs doit être poursuivi moyennant des aménagements.

Le nouveau texte prévoira ainsi un retour devant le Parlement pour décider de la fiabilité́ du stockage souterrain. De quoi couper l'herbe sous le pied des opposants. Parmi eux, Europe Ecologie-Les Verts qui reste réservé́ sur la sûreté́ du site mais ouvert au principe d'un débat parlementaire, option défendue par Denis Baupin.

Source

//www.lalettrea.fr/action-publique/2015/08/27/cigeo-jean-yves-le-deaut-missionne-par-francois-hollande,108088811-ARL

Pour en savoir plus sur le projet

//www.parismatch.com/Actu/Environnement/Bure-Cigeo-la-poubelle-nucleaire-816399

//www.huffingtonpost.fr/2015/08/10/cigeo-poubelle-nucleaire-stocker-dechets-radioactifs_n_7966288.html

//www.usinenouvelle.com/article/je-deposerai-cet-automne-un-nouveau-projet-de-loi-sur-cigeo-explique-jean-yves-le-deaut-depute-ps-de-meurthe-et-moselle-et-vice-president-de-l-opects.N344308

//www.societe.com/actualites/le_projet_cigeo_de_l_andra_relance-4972.html

 

Qui est le chargé de mission choisi par François Hollande ?

Le-Deaut-Jean-Yves-portrait.jpg

Jean-Yves Le Déaut, est député PS de Meurthe et Moselle

Professeur de biochimie à l'université Henri-Poincaré de Nancy. Il a donné des cours de biologie moléculaire à Sciences-Po Paris.

Il est membre du HCTISN (Haut Comité pour la transparence et l'information sur la sécurité nucléaire)

Le HCTISN, est une entité où on retrouve les membres de l’OPECST : les SIDO et LE DEAUT. Ainsi que bon nombre de personnalités qui sévissent dans les CLI, à l’ANCCLI, à l'OPECST, à l'IRSN, à l'ASN, etc.

Comme en politique, il y a là un effet "cumul des mandats". D'où cette unité de pensée, de position, de posture dans le monde du nucléaire. Il y a unité et unanimité. Les communications sont harmonisées puisque ce sont les mêmes personnes qui les colportent ! C'est ainsi que l'enfouissement des déchets nucléaires en couche géologique profonde est devenu la solution au problème. Cet état de fait a été dénoncé dans un Cahier d'acteur du débat public CIGéo de 2013.

Il est également président de l'OPECST depuis novembre 2014.

Jadis BATAILLE, SIDO et BIRRAUX constituaient le triumvirat pro-nucléaire de l'OPECST. LE DEAUT a succédé à BIRRAUX après les législatives de 2012.

Jean-Yves LE DEAUT est membre du comité de parrainage de Sauvons le climat, association dont le but principal est la défense de la technologie nucléaire. Certains la surnomment : Sauvons le nucléaire !

Les collusions de l’OPECST avec la nucléocratie sont notoires. L'OPECST joue également un rôle directeur dans les grandes orientations de la recherche, dont celles du CNRS. Exauçant les vœux d’un rapport du même LE DEAUT, l’ahurissant Projet de loi d’orientation pour l’enseignement supérieur et la recherche porté jadis par Geneviève Fioraso, entend instaurer un "Conseil stratégique de la recherche" chargé de définir "les grandes orientations de la stratégie nationale de recherche", qui sera "placé près du Premier ministre et piloté par le ministre de la Recherche", et s’appuiera "sur l’expertise de l’OPECST".

Source

Jean-Yves LE DEAUT - Comploteur

//www.villesurterre.eu/index.php?option=com_content&view=article&id=577

 



31/08/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 609 autres membres