Humanisme-Ecologie-République

Humanisme-Ecologie-République

Attentat au camion à Nice : 84 morts

C’est vers 23 heures, sur la Promenade des Anglais à Nice que l’attentat s’est produit. Au volant d’n camion un individu a foncé sur la foule présente pour les festivités du 14-Juillet. Sur 2 kilomètres, à très vive allure il a fauché les personnes qui se trouvaient sur son chemin.

Robert Holloway, un journaliste de l'AFP présent sur place, décrit des scènes de panique ou moment où l’engin a traversé la foule de familles en promenade: "C'était le chaos absolu", "des gens hurlaient", "nous avons vu des gens touchés et des débris voler partout, ajoutant qu'il avait très vite intégré, que la "trajectoire en ligne droite" d'un engin de cette taille ne pouvait ne pouvait résulter que d'un "acte totalement délibéré".

De son côté Laurent Laubry, responsable du syndicat de police Alliance dans les Alpes-Maritimes à déclaré : « J'étais en famille sur la plage pour regarder le feu d'artifices. On a vu des centaines de gens courir dans tous les sens, qui arrivaient par vagues pour se sauver, qui traversaient les voies de tramway et de circulation. C'était la panique totale, c'était surréaliste. Il y a eu des échanges de tirs »

 

Sur la promenade des Anglais à Nice, le 14 juillet. (Valery Hache / AFP)

Selon le dernier point donné aux alentours de 4 heures du matin par le ministre de l'intérieur Bernard Cazeneuve, le bilan de ce massacre est de 84 morts. Dix-huit personnes sont encore en état « d'urgence absolue. Il y aurait  par ailleurs "une cinquantaine de blessés légers" et 120 autres personnes "impliquées", choquées ou prises en charge par les secours.

Le chauffeur du camion a été abattu par les forces de l'ordre. Son identification est en cours. De premières informations indiquent qu’il s’agirait d’un jeune franco-tunisien de 31 ans connus pour des faits classiques de délinquances   

Pour l’heure ses motivations ne sont pas connues, on ne lui connaîtrait pas de proximités islamistes radicales.